La danse en mots...
 

"La danse est le premier né des arts. La musique et la poésie s'écoulent dans le temps; les arts plastiques et l'architecture modèlent l'espace. Mais la danse est à la fois dans l'espace et le temps. Avant de confier ses émotions à la pierre, au son, l'homme se sert de son propre corps pour organiser l'espace et pour rythmer le temps."Curt Sachs

piqué ou relevé en retiré sur pointe
 Danser, c'est lutter contre tout ce qui retient, tout ce qui enfonce, tout ce qui pèse et alourdit, c'est découvrir avec son corps l'essence, l'âme de la vie, c'est entrer en contact physique avec la liberte.Jean-Louis barrault

Chaque seconde prise sur une piste de danse est une seconde prise sur l'éternité

 

la cambrure du pied sur pointe, chaussons de pointes et rubansLa danse est le plus sublime , le plus émouvant, le plus beau de tous les arts parce qu'elle n'est pas une simple traduction ou abstraction de la vie: c'est la vie elle-même.
Henry Havelock-Ellis


La danse est l'art de tout dire avec des gestes.
Rémi Hess


"La danse est un acte de foi et un acte d'amour. Elle est une prière individuelle ou collective, profane ou sacrée. Cette prière est dite dans le temple de Terpsichore, sous la coupole d'un théatre, ou sur un tréteau".
Serge Lifarcinquième position sur pointes

"A mes yeux, la danse c'est la vie parce que la vie est rythme- celui du battement du coeur- la danse est inséparable du rythme. Elle sert d'interprète à tout ce qui fait notre vie puisqu'elle peut exprimer tous les rythmes, toutes les pulsions humaines."
Maurice Béjart

(La danseuse)"Elle semble d'abord de ses pas plein d'esprit, effacer de la terre toute fatigue, et toute sottise...Et voici qu"elle se fait une demeure un peu au-dessus des choses, et l’on dirait qu’elle s’arrange un nid dans ses bras blancs... Mais, à présent, ne croirait-on pas qu’elle se tisse de ses pieds un tapis indéfinissable de sensations ?... Elle croise, elle décroise, elle trame la terre avec la durée... Ô le
charmant ouvrage, le travail très précieux de ses orteils intelligents qui attaquent, qui esquivent, qui nouent et qui dénouent, qui se pourchassent, qui s’envolent !... Qu’ils sont habiles, qu’ils sont vifs,
ces purs ouvriers des délices du temps perdu !... Ces deux pieds babillent entre eux, et se querellent comme des colombes !... Le même point du sol les fait se disputer comme pour un grain !... Ils
s’emportent ensemble, et se choquent dans l’air, encore !..."

Paul Valery " L"âme et la danse"développé en quatrième arrière


"Dansez, dansez, sinon nous sommes perdus"

Pina Bausch

Que l'on estime perdue toute journée où l'on n'aura pas danséau moins une fois"
Nietzsche


 




Créé avec Créer un site
Créer un site